Septembre-Octobre (période de reproduction) : nouvelle phase de piégeage "maison"

Prendre une bouteille d'eau minérale, de 1 litre en plastique, percée dans sa partie supérieure de trois trous de 1cm, verser un mélange composé de 5 cl de vin blanc, 5 cl de sirop (grenadine ou autres fruits rouges) et 20 cl de bière blonde, l'accrocher à environ 1,50 m du sol et près des bâtiments ; veiller à renouveler le mélange chaque semaine, pour qu'il reste odorant, en limitant les manipulations (ne pas vider entièrement, ne pas laver).

Et jusqu'aux premiers froids, vigilance de chacun, également pour sa propre sécurité, à repérer la présence éventuelle de frelons, d'un nid, et contacter sans attendre un spécialiste qui donnera la marche à suivre. 

Mars-avril (émergence des fondatrices) : première période de piégeage "maison"

Car dès le printemps, les mères fondatrices vont chacune fonder leur propre colonie en construisant un nid dit primaire. Plus celui-ci est localisé tôt, plus il est facile à détruire. Sinon, il va donner naissance à une quinzaine de frelons qui vont aller construire un nid dit secondaire, de la taille précisée plus haut, qui pourra contenir jusqu'à 6000 individus et laisser partir à l'automne jusqu'à 400 mères fondatrices, qui vont elles-mêmes aller hiberner, souvent dans le sol, souvent à proximité du nid. Ce dernier, une fois abandonné, se détruit progressivement au mois de décembre.

Notre commune n'est pas épargnée par ce phénomène et elle doit participer activement à la lutte contre cet insecte qui menace la diversité et met en danger le processus naturel de pollinisation en exterminant abeilles et bourdons. Il s'agit donc de lutter contre la prolifération du frelon asiatique sans risquer de piéger les autres insectes, selon un calendrier et une méthode stricts, mais on ne peut plus simples !

Originaire d'Asie, introduit en Europe au début des années 2000, le frelon asiatique devrait cette année avoir colonisé la plus grande partie de la France, ainsi que d'autres pays européens. Il s'agit précisément du Vespa velutina nigrithorax, un nuisible très invasif du fait de son mode de reproduction exponentiel et de ses besoins protéinés. Tous les autres insectes sont des proies pour ce prédateur et les apiculteurs s'en inquiètent car il se nourrit principalement d'abeilles. Le GDSA 77, Groupement de Défense Sanitaire Apicole de Seine-et-Marne, qui s'est spécialisé dans la lutte contre cet insecte, recensait une dizaine de nids en 2015, une cinquantaine en 2016, craignait d'atteindre le nombre de 200 en 2017.

Où trouve-t-on ces nids ?

Les nids les plus massifs -50 à 80 cm de diamètre et jusqu'à 1 m de hauteur- se situent en général dans les arbres, à des hauteurs qui évitent toute menace directe par et pour l'homme. Néanmoins, il en est de plus petits accrochés sous les toitures ou cachés dans des haies, des arbustes, qui eux peuvent être très dangereux.

Attention, bien vérifier la végétation avant la taille !

Il faut savoir que le frelon asiatique, s'il n'est naturellement pas agressif pour l'homme, avec un dard de 4 à 6 mm, peut piquer plusieurs fois, avec des doses de venin différentes, et qu'il devient très virulent en situation de défense : pour cinq piqûres reçues aux abords du nid, le pronostic vital peut être engagé.

En tout état de cause, ne pas approcher d'un nid à moins de 5 m sans protections spécifiques.

Pour plus amples informations : https://gdsaif.fr ; http://www.gdsa77.fr

 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.